Les poésies d'Hélène


ACCUEIL

MAINTENANT LES PAROLES

Dans une très très vieille armoire

J’ai trouvé au fond d’un tiroir

Parmi lingeries et dentelles

Bien couchés, la tête sous l’aile

Deux brins de muguet tout fanés

Emblème de tout mon passé.

Ils sentaient bon les souvenirs,

Les jours de pleurs, les jours de rire

Et dans leur retraite, cachés

Ces deux petits brins desséchés

Représentaient toute ma vie

Représentaient toute ma vie.

J’ai pris doucement dans mes mains

Ces clochettes cueillies un matin

Dans l’herbe folle du grand bois

Il n’y avait que toi et moi

Le soleil brillait pour nous deux

Mon dieu que c’était merveilleux.

De ces jours de grande folie

T’en souvient-il mon tendre ami

Il ne me reste que ces brins

De muguet cueillis un matin

A l’aube d’un amour naissant

A l’aube d’un amour naissant.

Jolies clochettes de mes amours

Jolies clochettes des beaux jours

Aujourd’hui jaunies par le temps

Et moi bien vieillie par les ans

En vous contemplant je revois

Tout mon passé, jours d’autrefois.

Muguet aujourd’hui tout fané

Muguet d’un amour passionné

Je respecte votre sommeil

A l’ombre d’un si grand soleil,

Blotti, restez là bien caché

Blotti, restez là bien caché.

Bien rangés au fond du tiroir

J’ai refermé la vieille armoire

Les mains tremblantes d’émotion

Repensant à cette passion,

Souvenir de ce bon vieux temps

Où l’on avait tous deux 20 ans

Alors doucement je partis

A pas lents, sans faire de bruit.

Quittant ces rêves un peu fous

Brins de muguet charmants et doux

Reposez là à tout jamais

Reposez là à tout jamais.